Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fusion conseils généraux

  • Une seule Savoie ?

    conseil%20G.jpgQUADRI.jpg
    On reparle de la fusion des deux départements de la Savoie ! Est-ce la réforme territoriale à venir, qui prévoit la possibilité de fusion de départements ou la célébration du 150ème anniversaire de notre rattachement à la France qui remet ce projet à l'ordre du jour ? Un peu des deux à mon avis.

    La réforme territoriale va offrir (et surtout simplifier juridiquement) la possibilité à la Savoie et à la Haute-Savoie de fusionner et va engendrer la création de nouveaux territoires qui se substitueront aux cantons actuels. Côté historique, se serait mettre fin à un découpage en deux parties de la Savoie qui remonte à 1860 et ainsi revenir à une unité géographique, culturelle et administrative plus naturelle. Les présidents des deux départements ont donc officiellement relancé l'idée de la fusion, ou tout du moins d'un rapprochement significatif, au-delà de ce qu'offre actuellement la structure de l'Assemblée des Pays de Savoie (APS).

    Une réunion des deux départements soulève pour autant de nombreuses questions relatives au respect de l'équilibre administratif et décisionnel entre les deux, au respect du poids démographique et enfin à l'identité qu'aura ce nouveau département. Quoi qu'il en soit, les deux présidents se sont engagés, si le projet aboutit, à organiser une consultation populaire.

    Pour ma part, je suis très favorable à cette fusion des deux départements, car elle offre plus d'avantages que d'inconvénients. En terme d'économie de gestion et d'échelle tout d'abord, ensuite elle serait plus pertinente en terme d'aménagement du territoire (infrastructures routières, équipements et politiques touristiques...) et favoriserait le renforcement de l'image de la Savoie à l'international (bénéfique pour certains pans de notre économie). Ce débat qui s'annonce est très interessant, j'y participerai en tant que conseiller général suppléant du canton de Seynod et je vous tiendrai donc informé de l'avancée de celui-ci.