Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fisac

  • Voeux aux associations et forces vives de Cran-Gevrier

    joyeuses-fetes2009.jpg

    C'est une tradition à laquelle j'assistai hier soir, les vœux du maire et du conseil municipal, qui s'adressent chaque année à l'ensemble des acteurs de la vie locale : chefs d'entreprises, commerçants et artisans, professionnels et partenaires institutionnels et responsables associatifs. Cette soirée se tenait donc à l'Espace Jean Moulin. Un public assez nombreux était au rendez-vous. Cette rencontre a été l'occasion de présenter et de valoriser plusieurs initiatives ou nouveaux projets conduits par des acteurs de la ville, ainsi que de rendre hommage à des citoyens engagés dans la vie de la cité.

    Nous avons écouté aussi Monsieur METRAL, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Haute-Savoie qui présentait le rôle de la CCI dans l'élaboration du FISAC de Cran-Gevrier. Il a qualifié cet outil de "financier", expliquant que c'est une aide importante donnée par l'Etat pour aider les commerçants, artisans et la commune à soutenir et à développer l'activité commerciale. Au sujet du FISAC toujours, il y a eu une intervention de la co-présidente de l'association des commerçants, Isabelle PATUEL (élue de mon groupe dans le mandat précédent).

    Ensuite nous avons eu une série de témoignages par des acteurs de la vie économique, sociale et associative. Parmi eux la société qui va remettre en fonctionnement la centrale électrique des Papeteries, les trois jeunes filles à l'origine de la création d'une nouvelle association culturelle "C.va.D" qui gère un lieu d'exposition voué à la création contemporaine, des commerçants nouvellement installés sur la commune (un tapissier et un boulanger) et des bénévoles de l'association qui organise des visites auprès des personnes âgées seules. Enfin, le témoignage de Madame Catherine LUCIANI, nouvelle principale du Collège Beauregard, qui a exposé avec panache et optimisme communicatif, les méthodes qu'elle comptait mettre en oeuvre pour redynamiser et rehausser l'image du collège

    Vinrent ensuite la remise des trophées de la ville à 4 personnes. C'est la première fois que l'on procédait à cette remise. Monsieur MONIN, responsable du "Souvenir Français" et son épouse, les représentants de l'association AILES (dont j'ai déjà parlé sur ce blog), Michel CARRE responsable de l'équipe qui gère avec talent le cinéma de La Turbine, et enfin Amélie NICOLAS, brillante lauréate du Prix national de poésie "Arthur Rimbaud 2009".

    Le tout sous le visuel de la photo des voeux 2010 de la ville de Cran-Gevrier, photo qui rappelle le futur jumelage avec la ville écossaise de Bathgate engagé par le Comité de jumelage. Ce visuel a été offert par Olivier FOLLMI, photographe de renommée internationale et dont l'atelier se situe dans le quartier du Vernay à Cran-Gevrier (http://www.follmispirit.com/index.html). 

  • Plan Local d'Urbanisme et Fonds d'aide au commerce (FISAC) : pour une réflexion concertée

    JdD23%20-%20plu.jpg
    PLU et FISAC de Cran-Gevrier : pour une large participation.

    Deux chantiers importants pour l'avenir de Cran-Gevrier viennent d'être lancés. Le premier, la révision du Plan Local d'Urbanisme, décidera de la physionomie de notre commune  pour les 20 prochaines années ; le second, le FISAC, doit venir en soutien au développement de l'activité commerciale pour les 5 prochaines années. Deux actions qui trouveront leur issue à la fin du mandat municipal en 2014. Ce sera alors l'heure du bilan pour le maire. Notre groupe sera attentif à ce qui sera décidé et mis en œuvre sur ces deux aspects majeurs de notre quotidien, le cadre de vie et l'offre commerciale. Conformément aux engagements de notre programme, nous souhaitons que ces deux opérations soient menées à bien dans l'intérêt des habitants et dans la plus large concertation possible. Quand on voit certains choix urbanistiques faits jusqu'à présent, nous avons toutes les raisons d'être vigilants et de vouloir légitimement apporter notre pierre à l'édifice.  Nous représentons 1 électeur sur trois (sur 50 % de votants aux municipales), nous souhaitons donc être associés, comme le fut la minorité de l'époque pour la construction de la ZAC Chorus par Jacques Poulet. Nous donnons donc rendez-vous à la majorité de gauche sur le terrain de la démocratie participative qui lui est si chère ! Une large concertation est le seul gage d'un devenir urbanistique durable et harmonieux pour Cran-Gevrier. Le site des Papèteries et le Cercle de l'eau à Chorus sont à ce titre les meilleurs exemples de la nécessaire concertation à venir et sur lesquels nous serons force de proposition constructive. Le débat du Cran-Gevrier de 2030 est ouvert et nous espérons une information honnête et transparente de la part de la majorité.

    Cet article est publié dans notre tribune du prochain journal municipal "Cran ma Ville"