Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

finances publiques

  • Etats généraux de la dépense publique

    1286485835.jpgNotre député Lionel TARDY organisait hier soir une réunion publique à la salle Pierre Lamy à Annecy dans le cadre des Etats généraux de la dépense publique. Après le conseil de C2A, je me suis donc rendu à cette réunion. Une présentation synthétique des chiffres liés à la dépense publique a été faite par le député, en ce qui concerne l'Etat, les collectivités territoriales et la sécurité sociale. Il est interessant, dans la démarche, de rencontrer les français pour évoquer avec eux cette question cruciale de la dépense publique et recueillir leurs avis. Chacun sait combien l'état français est endetté. Cela fait bientôt 30 ans, que tous les élus, quelque soit leur étiquette politique, creusent année après année le déficit abyssal de notre pays. De promesses d'économies en promesses de rigueur de gestion des comptes publics, tous ont largement contribué à accentuer ce déficit. Comment pouvons-nous continuer comme cela ? C'est la question qui est posée.

    Le débat était interessant à plus d'un titre. J'ai été surpris de constater à cette occasion que nos concitoyens ont une vision assez partielle des dépenses publiques au niveau des collectivités locales. Il faut faire de l'information, c'était d'ailleurs le but de cette réunion. Il faut sans cesse expliquer, démontrer, détailler les choix et les dépenses qui sont ordonnés par les élus locaux. Il faut se garder aussi d'avoir un discours paradoxal qui veut que d'un côté on se plaint de payer trop d'impôts et de l'autre on demande toujours plus à la collectivité (équipements sportifs, crèches, garderies, cantines scolaires, policiers municipaux...). La difficulté pour les élus locaux est à la fois de contenter leurs concitoyens (et électeurs) et de maîtriser les dépenses. Rappelons à ce sujet que les collectivités locales, contrairement à l'Etat, sont obligées de présenter des budgets équilibrés.

    Il est donc important de réfléchir à la dépense publique, car c'est notre argent à tous, mais aussi garder à l'esprit que la majorité des élus locaux ont ce souci de bonne gestion et que les budgets qui sont présentés dans les collectivités sont élaborés pour répondre aux besoins des habitants et du territoire. Enfin, ne pas perdre de vue que les élus nationaux sont, pour la quasi totalité d'entre eux, des élus locaux et qu'à ce titre ils savent combien il est difficile de gérer une collectivité en matière financière.