Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

finances

  • Plan de mandat et pacte financier pour la C2A

    UHCAMH0S8HCATUXY77CAZ8A0HWCAFFQRT0CA6XSX4YCA6ZVMS9CAI6EOQRCAJ7D6SUCAJRRSS1CA3JF999CAREWW0OCAEDTESUCA1ZDQRECAUGC9USCADLVCH2CAFR6TKJCA6Z4TW7CAEBB1HQCAH3NSGT.jpgLes élus de la C2A étaient convoqués jeudi soir à la salle Météore à Meythet pour débattre, en privé, du plan de mandat et du pacte financier jusqu'en 2014. A cette occasion, une perspective des finances communautaires était présentée par un cabinet d'audit parisien. La conclusion est sans appel : si la C2A n'augmente pas de façon conséquente sa fiscalité, tout en maîtrisant mieux ses investissements, elle sera en grande difficulté financière dès 2010. Il va donc falloir faire des économies ! des économies d'échelles dans la gestion des équipements communautaires et des économies dans le personnel. De plus, un débat a été initié concernant la DSC (dotation de solidarité communautaire) qui consiste en un reversement de solidarité par la C2A aux communes membres. Il faut savoir que cela n'est pas rendu obligatoire par la loi et que beaucoup de communautés de communes en France ne pratiquent pas ce reversement. La C2A a fait le choix de l'instaurer, mais son mode de calcul fait à présent débat. Deux communes souhaitent revoir les critères, Cran-Gevrier et Seynod. Les élus de Seynod ont fait entendre leur point de vue, mais ceux de la majorité du maire de Cran-Gevrier se sont fait remarquer par leur silence et je le regrette. Je soutien pour ma part, comme les élus de Seynod, une révision des critères d'attribution de la DSC en prenant mieux en compte le caractère social de la population de chaque commune.

    Concernant le plan de mandat, plusieurs principes ont été posés dans chaque domaine d'intervention de la C2A. En matière de transport, par exemple, je cautionne le développement des TCSP (transports en commun en site propre). Je souhaiterai à ce sujet qu'une réflexion plus poussée soit menée pour ce qui est du désengorgement de la RD 1508, qui relie La Balme de Sillingy à Sevrier. C'est l'axe routier le plus fréquenté de l'agglomération. Je soutien pour ma part l'idée, qui fait son chemin, d'un transport propre par câble. A suivre.