Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

économie

  • Article Dauphiné Libéré pour inauguration nouveaux locaux société COBALP à Cran-Gevrier

    COBALP FETE SES 20 ANS.JPG

    La société COBALP, située à Cran-Gevrier, rue du Levray, a inauguré, à l'occasion de ses 20 ans, ses nouveaux locaux vendredi 17 septembre. J'étais invité à cette inauguration en tant que conseiller général suppléant du canton de Seynod, où je représentai Françoise CAMUSSO vice-présidente du département. Aux côtés de Lionel TARDY, député, nous avons été accueillis par les dirigeants de COBALP avec qui nous avons fait une visite des lieux.

    La société COBALP, positionnée dans le secteur du bâtiment, a su s'imposer comme un partenaire essentiel dans la conception et la maîtrise des projets de construction. Ils ont ainsi à leur actif 4000 logements neufs et réhabilités, ainsi que 50 000 m² de bâtiments tertiaires, industriels et scolaires.

  • Besoins en main-d'oeuvre en Haute-Savoie en 2010

    logo_pole_emploi.jpg

    Pôle Emploi vient de publier sa dernière lettre, "Repères et Analyses", qui rend compte d'une enquête sur les besoins en main-d'oeuvre pour notre département en 2010.

    Les chiffres sont instructifs. On apprend ainsi que les 21 220 entreprises enquêtés en Haute-Savoie prévoient de recruter, en 2010, 23 143 emplois de main-d'oeuvre. La plus grande partie de ces besoins de recrutement se situent dans les secteurs d'activités suivants :

    • Serveurs de cafés, restaurants et commis : 2 211
    • Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine : 1 357
    • Employés de l'hôtellerie : 1 191
    • Cuisiniers : 1 069
    • Vendeurs en habillement, accessoires, articles de luxe, sport, loisirs et culture : 961
    • Aides-soignants (aide médico-psycho., auxiliaire de puériculture, assistants médicaux...) : 700
    • Agents d'entretien de locaux (y compris ATSEM) : 686
    • Professionnels de l'animation socio-culturelle (animateurs et directeurs) : 670
    • Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales : 570
    • Infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices : 526
    • Employés de libre-service : 522
    • Sportifs et animateurs sportifs : 500
    • Caissiers, pompistes : 488
    • Jardiniers, paysagistes : 392
    • Agents administratifs divers (saisie, assistanat...) : 361

    A noter que 42 % de ces besoins d'emplois sont saisonniers.

  • Les chiffres clés de la Haute-Savoie pour 2009

    logo_accueil.png
    Les derniers chiffres clés de la Haute-Savoie pour 2009 viennent de paraître. Publiés en collaboration entre l'agence économique de Haute-Savoie, la chambre de commerce et d'industrie, la chambre d'agriculture et la chambre des métiers et de l'artisanat, ils donnent une radiographie précise de notre département.

    Ainsi, le département compte 727 319 habitants, avec une croissance démographique de 9 000 personnes par an. Le nombre de résidences principales est de 310 275, de résidences secondaires de 102 011 et de logements sociaux de 35 347.

    Au niveau de l'emploi, la Haute-Savoie compte 195 024 salariés du secteur privé, répartis ainsi : 45,4 % dans les services, 25,6 % dans l'industrie, 9,6 % dans le BTP et 19,4 % dans le commerce. L'agriculture représente environ 6 300 emplois. Les frontaliers résidant en Haute-Savoie sont estimés à 51 213. Le taux de chômage est de 8,1 % (5,4 % fin 2008), contre 8,6 % en Rhône-Alpes et 9,5 % au niveau national.

    Au niveau touristique, notre département a une capacité d'accueil de 612 500 lits et embauche environ 27 400 personnes.

    Enfin, au niveau de l'enseignement, la Haute-Savoie compte 76 549 élèves en écoles primaires et maternelles, 38 292 élèves en collèges et 23 473 élèves en lycées.

  • Plan de relance gouvernemental : un point sur la Haute-Savoie

    arton887.jpg

    Le Plan de relance de l'économie initié par le gouvernement continue de produire ses effets. Avec les 26 milliards d'euros investis, l'économie de notre pays, et de notre département en particulier, est donc soutenue. J'avais communiqué un premier bilan au mois de septembre. Voici les dernières données à jour, à la fin du mois de janvier pour la Haute-Savoie :

    Investissements et activités économiques soutenus par l'Etat :

    1. montant des investissements publics engagés : 3 417 689 euros
    2. montant des investissements des collectivités locales associés au FCTVA : 61 377 085 euros
    3. nombre de logements sociaux et privés financés : 1829
    4. nombre de véhicules ayant bénéficié de la prime à la casse : 6 517

     Emplois sauvés, créés ou aidés :

    1. nombre d'emplois aidés par l'Etat depuis le 1er janvier 2009 : 19 579
    2. nombre de personnes aidées à entrer dans la vie active depuis le 1er janvier 2009 : 4 109
    3. nombre de personnes aidées à reprendre un emploi depuis le 1er janvier 2009 : 2 881
    4. nombre d'entreprises soutenues par une intervention de l'Etat, notamment un prêt, une garantie ou un investissement : 599

     Justice :

    1. 20 309 980 euros apportés aux 118 786 foyers les plus fragiles

    Nous constatons, depuis quelques semaines, un frémissement de reprise de la croissance et les prévisions données sont plutôt encourageantes. Je pense qu'il faut néanmoins rester très prudent vu la conjoncture financière mondiale.

  • Plan de relance gouvernemental : un point sur la Haute-Savoie

    arton887.jpg

    Le Plan de relance de l'économie initié par le gouvernement avance et produit ses effets. Avec les 26 milliards d'euros investis, l'économie de notre pays, et de notre département en particulier, est soutenue. Voici les dernières données à jour à la mi septembre pour la Haute-Savoie :

    Investissements et activités économiques soutenus par l'Etat :

    1. Montant des investissements publics engagés : 2 165 054 euros
    2. Montant des investissements des collectivités locales : 681 377 085 euros
    3. Nombre de logements sociaux et privés financés : 883
    4. Nombre de véhicules ayant bénéficiés de la prime à la casse : 2 729

    Emplois sauvés, créés ou aidés :

    1. Nombre d'emplois aidés par l'Etat depuis le 1er janvier 2009 : 11 022
    2. Nombre de personnes aidées à entrer dans la vie active depuis le 1er janvier 2009 : 828
    3. Nombre de personnes aidées à reprendre un emploi depuis le 1er janvier 2009 : 1 794
    4. Nombre d'entreprises soutenues par une intervention de l'Etat, notamment un prêt, une garantie ou un investissement : 433

    Justice :

    1. 19 019 853 euros apportés aux 115 817 foyers les plus fragiles.

    Au-delà des discours de l'opposition, on voit clairement avec ces chiffres les effets bénéfiques de ce plan de relance ambitieux dans notre département.

  • CITIA : l'exemple d'un partenariat à succès

    images.jpgCe 9 avril se tenait la commission culture de la C2A dans les murs du Conservatoire d'Art et d'Histoire, plus précisément au CITIA. L'occasion de faire un zoom sur cette "cité de l'image en mouvement".

    Tout d'abord, c'est un événement à présent connu de tout le monde : le Festival et le Marché International du Film d'Animation (MIFA) offrent à l'agglomération et au département de la Haute-Savoie toute la notoriété que procure le plus grand rendez-vous mondial dans le domaine de l'animation ! Chaque année des milliers de personnes convergent vers Annecy et son agglomération pour participer à cet événement. Devant l'ampleur prise par cette manifestation, le conseil général de Haute-Savoie, sous l'impulsion de Dominique PUTHOD, a initié la création d'un pôle de ressources et de compétences autour de l'image en mouvement : ainsi naissait "CITIA, la cité de l'image en mouvement", qui couvre les domaines du cinéma d'animation, de l'interactivité et du multimedia.

    Le projet CITIA s'articule autour de trois axes : culture, économie et formation/recherche. Cela a débouché sur une série d'initiatives heureuses depuis 2001 telles que :

    • des expositions permanentes sur le thème de l'image en mouvement au Musée-Château,un fonds documentaire (films et archives) dans la perspective ambitieuse de créer le plus grand portail internet consacré au cinéma d'animation,
    • une formation de "concepteur-réalisateur multimédia" en partenariat avec l'Ecole de l'image des Gobelins,
    • une filière "image-information-communication" à l'Université de Savoie,
    • une pépinière d'entreprises dédiées aux métiers de l'image depuis 2004

    Un événement au service de l'économie locale grâce au soutien des collectivités :

    En se renforçant, cette politique volontariste a débouché fin 2006 sur la mise en place d'un fonds d'aide à l'animation numérique porté par le département de la Haute-Savoie. Ce fonds doit favoriser l'implantation sur notre territoire de la fabrication de films d'animation, en investissant directement sur des projets d'entreprise. Aujourd'hui, les domaines d'activité de l'image en mouvement regroupent environ 250 emplois sur le bassin annecien.

    Un rôle à jouer pour Cran-Gevrier :

    Je souhaiterai que la ville de Cran-Gevrier s'associe au dynamisme de ce secteur d'activité en favorisant l'implantation de ces entreprises sur le futur éco-site des Papèteries. La révision prochaine du PLU sera l'occasion de le prévoir. Le cadre s'y prêterait tout à fait, en alliant le souvenir d'un site industriel trouné vers le papier (premier support du cinéma d'animation, du "dessin animé") et la proximité avec des sociétés déjà présentes dans ce secteur (Future Création, Mégalo...) sur Cran-Gevrier.  

    De nouveaux projets sont en cours de développement pour prolonger la dynamique engagée :

    • Suite au succès de la formation Gobelins auprès des jeunes et des entreprises, la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI), en partenariat avec l'Université de Savoie, a ouvert depuis la rentrée 2007 deux nouvelles formations : une licence professionnelle « développeur multimédia multi-supports » avec l'IUT d'Annecy-le-Vieux et un Master « Ecriture interactive » avec l'IMUS.
    • Citia s'investit dans la recherche, en cofinançant un doctorat en partenariat avec l'Assemblée des Pays de Savoie (APS).
    • Citia organise deux fois par an des journées pour les professionnels de l'image en mouvement. Ainsi, après avoir traité lors de ces premières rencontres de la problématique des droits liés aux œuvres, les rencontres de printemps ont engagé une réflexion sur les synergies entre le jeu vidéo et l'animation.
    • Citia a impulsé la création d'un club d'entreprise (G 147), afin d'animer ce secteur économique sur les pays de Savoie. James Olivier Gallice de Cran-Gévrier en a pris la présidence.

    Le soutien de l'ensemble des collectivités

    C'est donc une politique volontariste de soutien à l'animation numérique et au multimédia qui est mise en œuvre et, fait unique, cette ambition est portée par l'ensemble des collectivités (Communauté d'Agglomération d'Annecy, Département de la Haute-Savoie, Région Rhône Alpes, et Etat). Par ailleurs depuis 2006, Citia est l'une des structures de gouvernance du pôle de compétitivité « Imaginove ». Ainsi le pari engagé est sur la bonne voie, puisque Annecy est entrain de passer du rôle de grand témoin de la création mondiale et de l'évolution du marché, à celui d'un territoire acteur de l'économie du secteur de l'image en mouvement.

    Voilà la parfaite illustration du rôle que peuvent jouer les collectivités dans le soutien à une activité économique d'avenir.