Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

SCOT du Bassin Annécien

  • Le transport par câble entre La Balme et Annecy

    full-ban.jpg

    J'assistai vendredi à une journée d'étude et d'échanges sur les transports par câble, organisée par la Région Rhône-Alpes et le GART (Groupement des Autorités Responsables des Transports). Cela fait plusieurs mois maintenant que ce mode de transport, à priori original, commence à faire parler de lui sur notre agglomération, comme une solution alternative à l'engorgement de la RD 1508 qui va de Frangy à Faverges. Je siège (en tant que directeur général d'un EPCI) au comité technique du SCOT du bassin annecien, et suit à ce titre les travaux des commissions, dont celle des transports pour qui la problématique de la RD 1508 (ex RN 508) fait l'objet de toutes les attentions.

    Depuis plusieurs mois maintenant, une association, AGE 21, milite activement pour la mise à l'étude du transport par câble pour solutionner, de façon "propre", l'engorgement de la RD 1508. J'ai souvent eu l'occasion, de par mes fonctions professionnelles, de rencontrer les animateurs de cette association qui sont de La Balme de Sillingy, ils étaient d'ailleurs présents à la journée de Villard-Bonnot.

    Cette journée, qui rassemblait des représentants de l'Etat, des associations, des collectivités, des gestionnaires de réseaux, des constructeus et des bureaux d'études, nous a apporté les éclairages suivants sur ce mode de transport alternatif, propre et collectif :

    La société EFCABLES (Grenoble) qui s'est attachée à faire la comparaison entre les caractéristiques des divers modes de transport, met en évidence le fait que le transport par câble aérien a non seulement toutes les caractéristiques d'un bon mode de transport collectif, mais souvent aussi les meilleures caractéristiques de tous les modes motorisés, pour la collectivité comme pour les utilisateurs : consommation d'énergie, coût d'investissement, coût de fonctionnement et d'entretien:

    • le câble consomme 4 à 5 fois moins d'énergie que le tram par passager/km
    • le câble coûte au moins 5 fois moins cher en investissement que le tram et a un coût d'exploitation ridicule.
    • avec un véhicule toutes les 10 à 30 secondes selon les techniques utilisées, le câble permet un transport fluide et d'éviter les attentes qui pénalisent les temps de transports.
    • le câble a un effet attractif très élevé, comme le montrent toutes les installations en service public actuelles

    Certes, on connaît le transport par câble dans nos montagnes. On a du mal à l'envisager dans nos villes. Pourtant dans de nombreux pays il s'est imposé en milieu urbain (Turquie, Japon, USA, Roumanie, Suisse, Italie, Corée, Colombie...)

    Pour ma part, je suis convaincu qu'il est temps. Temps de passer de la réflexion à l'étude de projets. C'est en tout cas la volonté affichée au cours de cette journée. Mais il est vrai que sur le transport par câble, les freins sont essentiellement psychologiques. Il faut néanmoins appréhender ce mode de déplacement d'un autre oeil et prendre en compte tous les avantages qu'il représente en terme de préservation de notre environnement. Il faut en parler, faire de la pédagogie, faire évoluer les esprits pour faire progresser cette idée. A noter que le député de Haute-Savoie, Martial SADDIER a présenté un amendement dans ce sens à l'article 13 de la loi du 3 août 2009 (Grenelle 1) qui stipule que "l'état encouragera le câble comme transport réduisant les émissions de gaz à effet de serre".

    Je vous invite à visiter le site de l'association pour le câble entre la Balme de Sillingy et Annecy : http://www.2000disentoui.fr/accueil.html