Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Canton de Seynod

  • Inauguration du nouvel internat de l'"Epanou" à Seynod

    Je représentai Françoise CAMUSSO, en tant que conseiller général du canton de Seynod, pour l'inauguration du nouvel internant pour jeunes enfants et adolescents du centre des "Epanou" à Seynod. Ce bâtiment, anciennement maison et atelier d'un artisan traiteur, a été entièrement rénovée pour accueillir une vingtaine de jeunes handicapés. Cet internat est géré par l'association l'"Epanou". Les financeurs et les familles étaient satisfaits, à juste titre, du résultat de cette rénovation. L'an prochain, un nouvel équipement sera inauguré cette fois à Cran-Gevrier.

    image1.JPG

    Article du Dauphiné Libéré, vous pouvez cliquer dessus pour le voir en grand

  • Fête du Vieux Seynod

    Hier se déroulait la traditionnelle fête du Vieux Seynod, sur la butte Saint-Martin, pour la 29ème édition. Comme chaque année je participai avec plaisir à l'inauguration de cet évènement de la vie locale en compagnie de Françoise CAMUSSO et des élus seynodiens. L'occasion de rencontrer les exposants, les agriculteurs et les artisans.

    On pouvait aussi découvrir une très belle exposition réalisée par l'association des "Amis des moulins savoyards" qui a son siège à Cran-Gevrier. Un très beau travail de mémoire est fait depuis des années par cette association qui faire revivre le patrimoine de notre région. Je profite de cette occasion pour adresser mes félicitations aux organisateurs et bénévoles de cette association.

    Article paru dans le Dauphiné Libéré :

    fête vieux seynod,françoise camusso,amis des moulins savoyards

  • Inauguration des installations sportives de Chavanod

    Je représentai vendredi le conseil général pour inaugurer les nouvelles installations sportives de Chavanod. En compagnie du maire, René Desille, et des élus de la commission sport, nous avons donc officiellement mis en service ces nombreuses installations dont un skate-parc, un mini terrain de sport, un jeu de boule, un parcours de bicross...pour lesquelles le conseil général a participé à hauteur de 15 000 €.

    Ci-dessous l'article du Dauphiné Libéré (vous pouvez cliquer sur l'article pour le voir en grand)

    Chavanod,rené desille,sport,conseil général

  • Le prix de notre eau en Haute-Savoie

    l-eau-un-bien-precieux.jpg

    L'eau est un bien naturel commun très présent dans notre département. Si la ressource en eau brute est disponible gratuitement, son prélèvement, son traitement et son acheminement aux consommateurs, puis la collecte et le traitement des eaux usées ont un coût.

    Depuis 2005, les services de l'Etat suivent de près l'évolution du prix qui nous est facturé. Notre département compte 225 services d'eau potable. Le prix de l'eau payé par l'abonné est composé d'une part proportionnelle au m3 consommé et éventuellement d'une partie fixe (abonnement, location de compteur).

    Le prix moyen du m3 d'eau potable en Haute-Savoie est de 1,31 € HT. A cela il faut ajouté le prix de la collecte et du traitement des eux usées qui est en moyenne de 1,53 € HT / m3, plus les différentes taxes et redevances parfois facturées qui représentent en moyenne 0,49 € HT / m3.

    Selon les communes de Haute-Savoie, les tarifs de l'eau potable varient de 0,78 € à 3,19 € / m3 (hors traitement des eaux usées et redevances). Sur l'Agglomération d'Annecy, le prix est un des plus bas du département, à 1,01 € / m3. Ce prix est possible du fait que la C2A gère elle-même sa distribution d'eau et la facture au prix coûtant, contrairement aux communes ou intercommunalités qui ont choisi de confier la distribution de l'eau à des sociétés privées faisant ainsi payer le prix fort à leurs habitants.

  • 40 ans du collège Beauregard de Cran-Gevrier

    avant.jpg

    Hier l'on fêtait les 40 ans du collège Beauregard de Cran-Gevrier. Construit en 1968 et ouvert à la rentrée 1969, le collège a été rénové grâce au conseil général de Haute-Savoie de 1995 à 1998.

    En tant que conseiller général suppléant du canton de Seynod, je représentai Françoise CAMUSSO, vice-présidente du département, maire de Seynod. Madame Catherine LUCIANI, principale du collège, et son équipe, avaient convié l'ensemble des enseignants, des personnels et des anciens enseignants et principaux pour fêter cet événement. Tout l'après-midi fut rythmé par des jeux et animations organisés par les élèves et les professeurs. Le soir, nous avons partagé un délicieux repas préparé par Jean-Jacques OSTERNAUD et son équipe en charge du restaurant scolaire. L'occasion d'échanger sur l'évolution de cet établissement et de rappeler que le collège Beauregard voit ses effectifs remontés et accueillera à la rentrée prochaine les élèves de Chavanod. 

    Longue vie au collège Beauregard !

    College5.jpg
  • Le monde en fête avec Festimundo à Seynod

     

    festimundo.jpg

    La 3ème édition du Festival Festimundo à Seynod confirme l'implantation de cette manifestation consacrée aux cultures du monde.

    Festimundo se veut être un espace de fêtes, de rencontres et de mixité des personnes, des cultures, des origines, des goûts, des pensées et des coutumes... Les 3 jours (30 avril, 1er et 2 mai) sont rythmés par des danses, des musiques, des spécialités culinaires, des marchés exotiques, des défilés colorés et un vide-grenier. C'est une invitation à partager tous ensemble un moment unique sur le territoire seynodien. 

    Je suis particulièrement attaché à cette manifestation, dont on faisait l'inauguration cet après-midi avec Françoise CAMUSSO, Pierre HERISSON et les élus de Seynod. J'avais accompagné les organisateurs dans leurs démarches auprès de la municipalité il y a 3 ans. Je connais depuis longtemps certains d'entre eux (Rachid, Victor, Brigitte, Mouss...) dont je salue la qualité du travail et la persévérance qui est couronnée de succès quand on voit le public et les exposants toujours plus nombreux au rendez-vous. Vous pouvez consulter leur programme détaillé sur leur site : http://www.festimundo.com/

    festimundo.jpg
    L'équipe organisatrice avec les élus lors de l'inauguration
  • Séance privée du Conseil Général sur un rapprochement des 2 Savoie

    logo_aps.jpg

    Ce matin de 10 H 30 à 12 H 30, j'assistai à la séance privée du Conseil Général avec pour ordre du jour les perspectives d'un rapprochement entre les 2 Savoie. J'ai déjà évoqué cette question et donné mon point de vue sur ce blog. Ce matin, nous étions tous invités par le président Monteil à en débattre à nouveau. Il est certain que la réforme à venir des collectivités encourage ce débat.

    Beaucoup de mes collègues sont plutôt favorables à ce rapprochement. L'Assemblée des "Pays de Savoie" est une première étape qui a montré dans le temps son utilité et son éfficience dans la gestion groupée des politiques touristiques, universitaires, économiques et culturelles de nos deux départements. Nous sommes nombreux à penser qu'il faut maintenant passer à une étape supérieure. Les services du Conseil Général nous ont diffusé ce matin des chiffres statistiques (économie, démographie, tourisme, infrastructures...) éloquents qui prouvent la pertinence d'un rapprochement. Les Savoie unifiées deviendraient le premier département de France en superficie, comparable ainsi à la Gironde, avec une population d'environ 1 million 200 000 habitants. Je pense par ailleurs que les questions du type, où se trouverait la capitale ?; quel nom aurait ce nouveau département ?; peuvent facilement se résoudre, car là n'est pas le fond du débat. Le département pourrait par exemple s'appeler "Savoie Mont-Blanc" et l'on pourrait installer la préfecture à Chambéry et le Conseil Général à Annecy. Nous aurions ainsi un partage équitable, cohérent et équilibré des pouvoirs et des institutions.

    Je crois fermement que tous les dossiers seraient gérés de façon plus pertinente à cette échelle. Lorsque l'on connaît un petit peu l'histoire de nos départements, l'on voit bien que les problématiques sont les mêmes, les solutions souvent semblables et surtout des pans entiers de nos économies reposent sur les mêmes bases et sont interconnectés. Les deux présidents des Savoie, Christian Monteil et Hervé Gaymard, ainsi que le président de l'Assemblée Nationale, Bernard Accoyer, sont très favorables à ce rapprochement, et je m'en félicite. La Savoie et la Haute-Savoie ont la même identité, la même histoire dans leur développement, les mêmes problématiques et de nombreuses synergies dans leurs évolutions. Pour preuve, de nombreux syndicats mixtes intercommunaux sont à cheval sur les deux départements (le SILA entre autre), de nombreuses infrastructures servent aux habitants des deux départements, les transports pendulaires entre les deux départements sont de plus en plus nombreux.

    Cette question est maintenant sur la place publique. Il y aura, à un moment donné, une consultation de la population par référendum local. Nous aurons donc à en reparler très prochainement et je vous donnerai mon point de vue, en tant que conseiller général suppléant du canton de Seynod, sur l'évolution de ce dossier.

  • Les chiffres clés de la Haute-Savoie pour 2009

    logo_accueil.png
    Les derniers chiffres clés de la Haute-Savoie pour 2009 viennent de paraître. Publiés en collaboration entre l'agence économique de Haute-Savoie, la chambre de commerce et d'industrie, la chambre d'agriculture et la chambre des métiers et de l'artisanat, ils donnent une radiographie précise de notre département.

    Ainsi, le département compte 727 319 habitants, avec une croissance démographique de 9 000 personnes par an. Le nombre de résidences principales est de 310 275, de résidences secondaires de 102 011 et de logements sociaux de 35 347.

    Au niveau de l'emploi, la Haute-Savoie compte 195 024 salariés du secteur privé, répartis ainsi : 45,4 % dans les services, 25,6 % dans l'industrie, 9,6 % dans le BTP et 19,4 % dans le commerce. L'agriculture représente environ 6 300 emplois. Les frontaliers résidant en Haute-Savoie sont estimés à 51 213. Le taux de chômage est de 8,1 % (5,4 % fin 2008), contre 8,6 % en Rhône-Alpes et 9,5 % au niveau national.

    Au niveau touristique, notre département a une capacité d'accueil de 612 500 lits et embauche environ 27 400 personnes.

    Enfin, au niveau de l'enseignement, la Haute-Savoie compte 76 549 élèves en écoles primaires et maternelles, 38 292 élèves en collèges et 23 473 élèves en lycées.

  • Journée consacrée au Conseil général

    logo_accueil.png
    Lundi matin j'assistai à l'assemblée du conseil général. Le principal point à l'ordre du jour était le débat d'orientation budgétaire (DOB) 2010. Du fait de la réforme de la taxe professionnelle, de la baisse des transactions immobilières (taxe sur les droits de mutations) sur notre département et de la morosité de l'activité économique, les recettes vont être revues à la baisse pour cette année 2010. Le président Christian MONTEIL a donc proposé des dépenses en diminution. Il a confirmé à l'assemblée que « 2010 sera une année charnière pour les recettes, une nouvelle ère, où le département continue à avoir sa place de collectivité de service et de proximité, mais où l'époque des investissements est révolue ». A noter cependant qu'il y aura une hausse des budgets consacrés à l'enfance, à la gérontologie et au handicap. Lors de cette séance, la nouvelle carte des collèges a aussi été votée. Ainsi, je vous confirme que le collège de Beauregard à Cran-Gevrier accueillera à la rentrée 2010 les enfants de Chavanod.

    Suite à l'assemblée du département, nous avions un déjeuner donné à l'occasion du départ de Roland PASCAL, directeur général des services du conseil général depuis plus de 25 ans. Il est remplacé dans ses fonctions par Monsieur Claude FAUCHER, avec qui j'avais eu l'occasion de travailler au conseil régional Rhône-Alpes il y a 10 ans alors qu'il était directeur des lycées. A cette occasion, nous étions rassemblé, l'ensemble des élus du conseil général, en présence d'Hervé GAYMARD, président du conseil général de la Savoie, Bernard ACCOYER, président de l'Assemblée Nationale et Gérard LARCHER, président du Sénat, ainsi que l'ensemble des parlementaires du département. Tous réunis pour saluer le travail admirable fait durant toutes ces années par Roland PASCAL à la tête de cette grosse collectivité qu'est le département. C'est un grand serviteur de l'Etat et des collectivités, comme l'a dit Bernard ACCOYER, qui se retire. Il a été l'artisan de l'aboutissement de nombreux dossiers en Haute-Savoie, tels le site d'Archamps ou encore récemment l'A41.

    Enfin, l'après-midi, se tenait une session privée de l'Assemblée des Pays de Savoie (APS), actuellement présidée par Christian MONTEIL. En présence des parlementaires, de Bernard ACCOYER et de Gérard LARCHER, ce fut l'occasion de faire un point sur la réforme à venir des collectivités locales (avec la création des conseillers territoriaux dont je vous avais déjà parlé) et de présenter les festivités qui se dérouleront sur les deux départements de Savoie à l'occasion du 150ème anniversaire du rattachement à la France. Le 10 juin se tiendra une journée des savoyards à Paris, l'occasion pour la République de fêter à son niveau cet anniversaire. Nous serons ainsi reçus pour des commémorations à l'Assemblée Nationale et au Sénat. Je vous en reparlerai.

  • 9ème édition du Festival Cinémino

    affiche-49-FESTIVAL-CINEMINO.jpg
    Fruit d'un partenariat entre le cinéma de La Turbine à Cran-Gevrier, l'Auditorium de Seynod, le cinéma Le Parnal à Thorens-Glières et la MJC de Novel à Annecy (organisation complétée par un écran mobile), le festival Cinémino inaugure demain à Seynod sa 9ème édition. Il se déroule du 3 février au 2 mars dans les salles participantes. Cette manifestation culturelle, qui bénéficie aussi du soutien du conseil général, offre la possibilité de découvrir le cinéma jeune public à travers 18 films. Les 4 salles partenaires organiseront aussi des animations comme les ciné-goûters (pour les scolaires), ciné-rencontres, ciné-débats et expositions à destination de tous les âges. En 2009, 17 000 spectateurs avaient pu apprécier ce festival, qui je le rappelle, est diffusé dans des salles qui bénéficient toutes du soutien des collectivités.

  • Seynod reçoit le label de l'UNICEF : "Ville amie des enfants"

     00_seynod.pnglogoUnicef.jpg

    Ce mercredi 20 janvier, j'étais convié par Françoise CAMUSSO à la signature de la charte UNICEF "Ville amie des enfants". Seynod est la première commune de Haute-Savoie a recevoir ce prix. C'est le couronnement du travail important fait par madame le maire et son équipe depuis plusieurs années en matière de politique d'enfance et de jeunesse. Seynod est un exemple à suivre dans ce domaine ! La signature de la charte s'est faite en présence d'un large public et nous avons pu écouter des chansons sur la paix écrites et interprétées par les écoliers de la commune.

    Lancée par UNICEF France et l'Association des Maires de France (AMF) en 2002, le label "Ville amie des enfants" réunit à ce jour 194 villes françaises. Son objectif : servir la cause des enfants à travers un réseau de villes dynamiques engagées à promouvoir des actions pour améliorer leur vie quotidienne, à développer la participation et l'écoute des enfants et des jeunes et à développer un esprit de solidarité internationale. Chaque année, à l'occasion de la journée internationale des droits des enfants, les villes amies des enfants organisent, avec UNICEF et les enfants de leur ville, une grande manifestation.

    On se souvient que l'UNICEF et la ville de Seynod avaient fêté le 20ème anniversaire de la Convention des droits de l'enfant du 5 au 22 novembre 2009. Des expositions, des films, des débats, un concert et une présence au Kiosque de Seynod permettaient de mieux comprendre l'importance de la convention et son impact au quotidien dans la vie des enfants du monde entier.