Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Speriamo che...Espérons que...

    m_speriamo_regard.jpg

    Beaucoup de monde ! Beaucoup d'habitants d'origine italienne et leurs amis des communes de l'agglo étaient présents ce soir. On le sait, les italiens représentent depuis longtemps une communauté d'origine importante sur notre bassin de vie, surtout à Annecy et Cran-Gevrier que l'on surnommait un temps "la petite Italie". Des grands noms restent connus dans certains secteurs économiques comme le bâtiment et le commerce. En tant que membre de la commission culture de la C2A, j'assistai donc ce soir à l'inauguration de l'exposition qui présente ces italiens qui ont traversé les Alpes, depuis 150 ans, parfois au péril de leur vie, pour venir s'installer et faire souche en Haute-Savoie. Cette exposition, qui s'intitule "Speriamo che...,Espérons que...", présentée au Palais de l'Isle et qui retrace l'histoire de ces émigrants, est très bien faite et très émouvante.

    Monsieur François Forray, membre de l'Académie de Savoie et Madame Andréa Caprioglio, fondatrice d'une association piémontaise et conseillère municipale de Chambéry, sont à l'origine de la réalisation de cette exposition qui est enrichie par un livre édité dans les deux langues, français et italien.

    Je vous encourage à visiter tous les jours jusqu'au 11 mars, sauf le mardi, de 10h à 12h et de 14h à 17h, au Palais de l'Isle.

  • 150ème anniversaire de la réunion de la Savoie à la France

    agenda_18_44.jpg

    "Nos cœurs vont où coulent nos rivières"... par conséquent vers la France. Cette formule était très courante en 1860, année du vote pour le rattachement de la Savoie à la France et je trouve qu'elle illustre bien le sentiment francophile qui était répandu depuis longtemps dans nos provinces de Savoie.

    Nous sommes donc dans l'année du 150ème anniversaire de cette réunion de la Savoie à la France. C'est un évènement important pour toutes celles et tous ceux qui s'interessent à l'histoire de notre région et/ou qui se sentent attachés à ce territoire historique qu'est la Savoie. C'est mon cas. Je voulais donc vous informer des sites internet créés à cette occasion, ils vont relayer les manifestations organisées pour cet anniversaire durant l'année et offrent la possibilité de réviser notre histoire de cette période.

    Je participerai à ces manifestations en proposant une communication historique le week-end du 11 septembre dans le cadre du 43e congrès des Sociétés savantes de Savoie, sur le thème "La Savoie et ses voisins dans l'histoire de l'Europe" à Annecy au Conservatoire d'art et d'histoire et au château de Montrottier. Cette journée sera Présidée par Jacques Berlioz, directeur de l'Ecole nationale des chartes et cette manifestation proposera une vingtaine de communications sur l'histoire de la Savoie (le samedi) et des visites culturelles dans de hauts lieux historiques (le dimanche).

    agenda_vignette_60_62.jpg
    body_header.jpg
    3838009468_1978330330.jpg
  • Vote du Budget 2010 à Cran-Gevrier

    slide_budget_1073.gif
    Hier soir nous avions conseil municipal à Cran-Gevrier. Au menu des principaux points nous avions le vote du budget 2010, les subventions aux associations, les conventions à objectifs déterminés (COD) pour les associations, le plan du Fonds d'Intervention pour les Services, l'Artisanat et le Commerce (FISAC), une convention avec la SED Haute-Savoie pour la réalisation d'une opération d'aménagement aux Papeteries et le vote d'une aide financière pour Haïti.

    Notre groupe s'est abstenu sur le budget 2010, pour plusieurs raisons que j'ai exposé lors du conseil. La première et la principale c'est que ce budget n'est pas le nôtre, nous aurions eu probablement d'autres priorités à mettre en oeuvre par rapport à notre programme électoral. Ce budget est cependant conforme au projet de la majorité de gauche et il faut reconnaître que l'endettement de la commune est raisonnable. J'ai souligné le fait que, curieusement, Cran-Gevrier ne fait jamais de demandes de subventions, pour aucun projet, auprès de la conseillère générale du canton (Françoise CAMUSSO) au titre de ses crédits cantonalisés ni auprès du député (Lionel TARDY) au titre de son enveloppe parlementaire. Il est dommage de se priver de ces subsides, quand on sait que les autres communes du canton ou de la circonscription les touchent.

    Concernant le FISAC, nous avons voté en faveur de ce plan, qui nous semble bien fait et répondre aux attentes des commerçants et aux intérêts de la ville. Tout comme pour les subventions aux associations, nous avons également voté pour, en soulignant qu'un effort supplémentaire aurait pu être fait en direction de certaines associations comme AILES. Enfin, concernant les associations sportives, nous avons voté en faveur de la mise en place des nouvelles "Conventions à objectifs déterminés" qui fixent des engagements réciproques entre l'association et la ville, entre autres en matière de soutien financier par une participation de la mairie au salaire d'un éducateur sportif rémunéré par l'association qui doit favoriser l'accès des plus jeunes à la pratique sportive. Ces conventions avaient été mises en place pour la première fois par la ville d'Annecy.

    Nous avions aussi à l'ordre du jour la signature d'une convention avec la SED Haute-Savoie pour la réalisation d'une opération d'aménagement sur les anciennes Papeteries. La majorité souhaite par ce biais maîtriser la réalisation d'un plan d'aménagement du site, arrêter un plan masse directeur, concevoir, réaliser et définir le financement des équipements publics qu'ils souhaitent construire sur ce site et enfin faire intégrer par le promoteur propriétaire les impératifs d'un éco quartier (ce que nous avions proposé dans notre programme de 2008). Nous nous sommes abstenus sur cette délibération du fait d'un manque de transparence et d'information quant au projet véritablement souhaité par la majorité. Il est très difficile d'obtenir des informations claires sur les volontés du maire au sujet des Papeteries, ce qui n'est pas pour nous rassurer. De plus, le coût de cette étude est exhorbitant : 168 000 € HT ! (plus d'un million de francs). J'ai déploré tout cela en conseil et dit qu'on aurait probablement pu faire autrement, plus en lien avec le promoteur et l'architecte.

    En fin de conseil, nous avons voté une aide financière pour Haïti d'un montant de 5 000 €.

  • Exposition à la Turbine : "Séismes, vivre avec le risque en Haute-Savoie"

    J'étais hier l'inauguration de la nouvelle exposition de La Turbine, "Séismes, vivre avec le risque en Haute-Savoie". L'actualité fait parfois preuve d'ironie cruelle...De fait, une simulation de sauvetage en cas de séisme était prévue en extérieur, elle a été décemment annulée. L'exposition est très bien faite, participative, avec plusieurs ateliers dont un simulateur de séismes impressionnant.

    L'intégralité des recettes de cette exposition sera reversée à la Fondation de France en faveur de Haïti. Je vous encourage vivement à la visiter.

    DL 22 01 10002.JPG
    Article du Dauphiné Libéré du 22 janvier 2009 - Cliquez sur l'article pour le voir en grand.
  • Seynod reçoit le label de l'UNICEF : "Ville amie des enfants"

     00_seynod.pnglogoUnicef.jpg

    Ce mercredi 20 janvier, j'étais convié par Françoise CAMUSSO à la signature de la charte UNICEF "Ville amie des enfants". Seynod est la première commune de Haute-Savoie a recevoir ce prix. C'est le couronnement du travail important fait par madame le maire et son équipe depuis plusieurs années en matière de politique d'enfance et de jeunesse. Seynod est un exemple à suivre dans ce domaine ! La signature de la charte s'est faite en présence d'un large public et nous avons pu écouter des chansons sur la paix écrites et interprétées par les écoliers de la commune.

    Lancée par UNICEF France et l'Association des Maires de France (AMF) en 2002, le label "Ville amie des enfants" réunit à ce jour 194 villes françaises. Son objectif : servir la cause des enfants à travers un réseau de villes dynamiques engagées à promouvoir des actions pour améliorer leur vie quotidienne, à développer la participation et l'écoute des enfants et des jeunes et à développer un esprit de solidarité internationale. Chaque année, à l'occasion de la journée internationale des droits des enfants, les villes amies des enfants organisent, avec UNICEF et les enfants de leur ville, une grande manifestation.

    On se souvient que l'UNICEF et la ville de Seynod avaient fêté le 20ème anniversaire de la Convention des droits de l'enfant du 5 au 22 novembre 2009. Des expositions, des films, des débats, un concert et une présence au Kiosque de Seynod permettaient de mieux comprendre l'importance de la convention et son impact au quotidien dans la vie des enfants du monde entier.

     

  • Une tragédie humaine

    des-officiers-de-police-tendent-le-drapeau-national-haitien-qu-ils-ont-recupere-dans-les-ruines-du-palais-national.jpg

    Cela fait maintenant une semaine que la terre a tremblé en Haïti. Les images sont de plus en plus nombreuses, se bousculent, les visions d'horreur passent en boucle dans les médias. Tout n'est que souffrance. Le chiffre des pertes humaines va bientôt dépasser l'entendement. Nous sommes tous, je pense, affectés par cette catastrophe. Haïti a une histoire commune avec nous, la communauté haïtienne est importante en France, la solidarité des derniers jours le prouve et s'amplifie. Le pays est à terre, il n'y a plus d'autorité, plus de vivres, plus d'infrastructures, plus d'eau, plus rien. Ne subsiste que le spectacle de la somme de toutes les tragédies humaines.

    Je voulais simplement dire ma pensée pour ce peuple qui souffre dans sa chair, pour ces enfants qui se retrouvent orphelins, pour ce pays qui n'a connu que misère et chaos depuis trop longtemps.

    Soutenez l'effort international en envoyant vos dons, de préférence aux ONG reconnues, comme Fondation de France: http://www.fondationdefrance.org/

  • Voeux aux associations et forces vives de Cran-Gevrier

    joyeuses-fetes2009.jpg

    C'est une tradition à laquelle j'assistai hier soir, les vœux du maire et du conseil municipal, qui s'adressent chaque année à l'ensemble des acteurs de la vie locale : chefs d'entreprises, commerçants et artisans, professionnels et partenaires institutionnels et responsables associatifs. Cette soirée se tenait donc à l'Espace Jean Moulin. Un public assez nombreux était au rendez-vous. Cette rencontre a été l'occasion de présenter et de valoriser plusieurs initiatives ou nouveaux projets conduits par des acteurs de la ville, ainsi que de rendre hommage à des citoyens engagés dans la vie de la cité.

    Nous avons écouté aussi Monsieur METRAL, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Haute-Savoie qui présentait le rôle de la CCI dans l'élaboration du FISAC de Cran-Gevrier. Il a qualifié cet outil de "financier", expliquant que c'est une aide importante donnée par l'Etat pour aider les commerçants, artisans et la commune à soutenir et à développer l'activité commerciale. Au sujet du FISAC toujours, il y a eu une intervention de la co-présidente de l'association des commerçants, Isabelle PATUEL (élue de mon groupe dans le mandat précédent).

    Ensuite nous avons eu une série de témoignages par des acteurs de la vie économique, sociale et associative. Parmi eux la société qui va remettre en fonctionnement la centrale électrique des Papeteries, les trois jeunes filles à l'origine de la création d'une nouvelle association culturelle "C.va.D" qui gère un lieu d'exposition voué à la création contemporaine, des commerçants nouvellement installés sur la commune (un tapissier et un boulanger) et des bénévoles de l'association qui organise des visites auprès des personnes âgées seules. Enfin, le témoignage de Madame Catherine LUCIANI, nouvelle principale du Collège Beauregard, qui a exposé avec panache et optimisme communicatif, les méthodes qu'elle comptait mettre en oeuvre pour redynamiser et rehausser l'image du collège

    Vinrent ensuite la remise des trophées de la ville à 4 personnes. C'est la première fois que l'on procédait à cette remise. Monsieur MONIN, responsable du "Souvenir Français" et son épouse, les représentants de l'association AILES (dont j'ai déjà parlé sur ce blog), Michel CARRE responsable de l'équipe qui gère avec talent le cinéma de La Turbine, et enfin Amélie NICOLAS, brillante lauréate du Prix national de poésie "Arthur Rimbaud 2009".

    Le tout sous le visuel de la photo des voeux 2010 de la ville de Cran-Gevrier, photo qui rappelle le futur jumelage avec la ville écossaise de Bathgate engagé par le Comité de jumelage. Ce visuel a été offert par Olivier FOLLMI, photographe de renommée internationale et dont l'atelier se situe dans le quartier du Vernay à Cran-Gevrier (http://www.follmispirit.com/index.html). 

  • L'avenir du site des Papeteries dans l'Essor Savoyard du 14/01/2010

    article03.JPG
    Cliquez sur l'article pour le voir en grand

  • Cran-Gevrier perd beaucoup d'habitants

    800px-Entr%C3%A9e_ville_de_Cran-Gevrier.jpg

    Dans l'édition du Dauphiné Libéré datée du dimanche 10 janvier, nous avons les chiffres du recensement de la population pour 2009 dans toutes les communes de Haute-Savoie. A la lecture de ce tableau, une chose frappe le lecteur : la seule commune qui perd plus de 200 habitants sur l'ensemble du département, c'est Cran-Gevrier ! Notre ville perd exactement 202 habitants entre 2006 et 2009. Pendant ce temps Seynod (qui a une histoire et une sociologie comparable), qui a su bien accompagner son développement urbanistique et son attractivité, en gagne 426 !  

    Ces chiffres sont navrants et éloquents ! Navrant, car sur la même période plusieurs centaines de logements ont été construits sur Cran-Gevrier, mais malgré cela la population diminue. Eloquent quant à la politique menée par la majorité de gauche qui ne cesse de clamer à grand renfort coûteux de communication que notre ville est attractive ! Avec des slogans creux du type "Cran, ville de vie!", "Cran, ville citoyenne", "Cran, ville attractive et jeune"...j'en passe et des meilleurs ! Je suis très agacé par ces résultats de recensement car j'aime ma ville. Ces chiffres prouvent, s'il le fallait, que notre ville se meurt petit à petit, qu'elle est tout du moins sur une mauvaise pente. Elle n'est plus du tout attractive, en tout cas manifestement moins que Seynod, c'est un fait. Il ne suffit donc pas de se rassurer avec des slogans publicitaires. Cran-Gevrier perd des habitants. C'est très inquiétant quand une ville perd des habitants, c'est un très mauvais signe envoyé au monde économique et à l'extérieur en général. Il faudrait que la majorité menée par Monsieur Boutry se pose les vraies et bonnes questions, au lieu de penser qu'ils ont toujours raison.

    Nous serons extrêmement vigilants dans le cadre de la révision du PLU. Car lui seul peut nous aider, si les bons choix sont faits, à renverser la tendance.

  • Décès de Philippe SEGUIN

    311.jpg
    On vient d'apprendre le décès de Monsieur Philippe SEGUIN, premier Président de la Cour des comptes, à l'âge de 66 ans, probablement des suites d'une crise cardiaque. Je voulais simplement dire l'admiration que j'avais pour cet homme, qui était biensûr un élu (gaulliste social) mais aussi un homme de lettre et de culture, auteur entre autres de deux livres passionnants, « Louis-Napoléon le Grand », biographie de Napoléon III et « 240 dans un fauteuil », dictionnaire biographique des 240 présidents de l'Assemblée Nationale, dont il faisait partie.

    J'avais eu la chance de déjeuner avec lui il y a tout juste 10 ans de cela, en octobre 1999, à Québec, alors que j'étais en stage auprès du ministre de l'Education de la « Belle Province ». Je garde le souvenir d'un homme très abordable, avec beaucoup d'humour, à qui j'avais fais découvrir en fin de repas la pratique savoyarde de la goutte dans le café !

  • Le stationnement à Cran-Gevrier dans le Dauphiné Libéré du 6/01/10

    article DL 60110.JPG
    Cliquez sur l'article pour le voir en grand